samedi 13 août 2011

Une petit Bonus de Clockwork Prince...

A l'occasion de la victoire de Jace aux YA Crush, Cassandra Clare nous a offert de nombreux petits bonus, dont une scène de CP1 entre Jem et Tessa... Je vous laisse apprécier...



Il eut un geste de recul et Tessa laissa retomber sa main, blessée.

- Jem, que se passe-t-il ? Tu ne veux pas que je te touche ?

- Pas comme ça.

Il vacilla et ses joues devinrent encore plus rouges qu’elles ne l’étaient déjà.

- Comment ça ? demanda-t-elle franchement déroutée.

C’était le genre de comportement qu’elle aurait pu attendre de la part de Will, mais pas venant de Jem : cet air énigmatique, cette colère.

- Comme si tu étais une infirmière et que j’étais ton patient. Tu penses que parce que je suis malade je ne suis pas comme… (sa respiration était saccadée) Tu penses que je ne sais pas, se radoucit-il, que quand tu prends ma main, c’est juste pour sentir mon pouls ? Crois-tu que je ne vois pas que quand tu regardes dans mes yeux, c’est juste pour examiner mes pupilles, afin de jauger la quantité de drogue que j’ai pris ? Si j’étais un autre homme, un homme normal ; Je pourrais avoir de l’espoir, des prétentions même ; Je pourrais…

Les mots restèrent coincés dans sa gorge, peut-être parce qu’il en avait trop dit ou peut-être parce qu’il était à bout de souffle.
Elle secoua la tête, ses boucles caressant son cou.

- C’est la fièvre qui parle, pas toi.

Ses yeux s’assombrirent et il se détourna d’elle.

- Tu ne peux même pas envisager que je te veuille, répliqua-t-il dans un souffle, que je sois suffisamment vivant et vaillant pour ça…

- Non.

Sans réfléchir, elle saisit son bras. Il se raidit.

- James, ce n’est pas ce que je voulais dire…

Il enroula ses doigts autour de sa main, là où elle reposait sur son bras. La chaleur de ce contact brûla sa peau, il était chaud comme du feu. Alors il la tourna vers lui et l’invita à se rapprocher.
Ils se tenaient face à face, poitrine contre poitrine. Sa respiration faisait remuer ses cheveux. Elle pouvait sentir la fièvre s’échapper de lui comme la brume s’échappe de la Tamise ; sentir le martèlement du sang sous sa peau, elle vit avec une étrange netteté le pouls sur son cou, la lumière se reflétait sur ses boucles pâles qui reposaient sur sa gorge encore plus pâle. Des bouffées de chaleur coururent sur sa peau comme une coulée d’eau chaude et cela la perturba. C’était Jem, son ami, fidèle et fiable comme un battement de cœur. Jem n’embrasait pas sa peau ou ne faisait pas courir son sang dans ses veines si vite qu’elle en avait le tournis. Le faisait-il?

- Tessa, murmurra-t-il.

Elle souleva son regard vers lui. Il n’y avait plus rien de fidèle et fiable dans l’expression de Jem. Ses yeux de la couleur de l’argent étaient sombres, ses joues s’empourprèrent. Quand elle souleva la tête, il baissa la sienne, sa bouche s’inclina sur celle de Tessa, et même si elle se pétrifia de surprise, ils étaient en train de s’embrasser.



Texte en VO
source image

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire