mercredi 14 décembre 2011

Libertinage et tournage, quelques secrets confiés par Cassie à Fablife...

Dans sa trilogie de la cité des ténèbres, Cassandra Clare avait su trouver l'harmonie parfaite entre Brooklin, Manhattan et les bas fonds sordides de la ville de NY peuplés de Démons, de chasseurs d'ombres, de vampires de fées et de puissants sorciers. Mais pour la prélogie, the Infernal Devices, elle a dû se dire que c'était trop facile.

Clockwork Angel et Clockwork Prince se passent à Londres, pendant la période Victorienne. Tessa Gray, une jeune américaine orpheline métamorphe et les chasseurs d'hombres, tueurs de démons, sont confrontés à un monde en plein changement, dans lequel les avancés scientifiques peuvent être impressionnantes ou mortelles, et où les rôles et attributions suivant le sexe sont bien plus des mots que des actes.

"Les gens à l'époque Victorienne était bien moins coincés et répressifs qu'on peut le croire," Confie Cassie à FabLife, de ce qu'elle a pu en faire le constat en faisant ses recherches." J'ai toujours eu cette vision anecdotique d'eux ne pouvant dire 'bras' ou 'jambe' en public et qu'ils recouvraient les pieds de leur piano car ces derniers étaient supposés être méchant. Ce n'était que foutaises apparemment. Rien de tout ça n'a jamais existé. Les livres de cette époque les plus populaires sont choquants. Ils sont plein de sexe et de violence, de trahisons, d’adultères et de péchés."

Dans Clockwork Prince, Tessa ne s'en tient pas juste à essayer d'arrêter l'homme qui veut contrôler la ville avec son armée de soldats automates, elle essaye aussi de mieux connaître les mécaniques de son propre cœur, partagée entre l'impétueux Will qui cache un sombre secret et le doux mais probablement mourant Jem. Et lorsque l'on dit 'connaître' on veut surtout dire 'pratiquer' dans quelques scènes d'une sensualité ardente.

"Quand j'ai écrit la scène du baiser, mon éditrice m'a envoyé une note sur laquelle elle disait 'C'est très bien, mais est-ce proprement Victorien?' Confie Cassie. "Et j'ai répondu, 'Proprement victorien! voici quelques exemples.' Et, bon sang, il y avait tellement de bébés nés au bout de cinq mois après le mariage. Les recherches sur le sexe et les relations de cette période m'ont vraiment ouvert les yeux!"
Pendant que les fans attendent patiemment des nouvelles de l'adaptation ciné du premier opus de la cité des ténèbres, la coupe mortelle (Team Patience on parle de nous : Ndlr), Cassie nous révèle que Screen Gems (le studio qui a mis une option sur toute l’œuvre littéraire de l'auteur TMI et TID) est en train d'avancer pour l'adaptation ciné de The infernal Devices (oui, vous avez bien lu... je n'ai pas fait d'erreur et j'ai moi même relu douze fois la phrase avant de la traduire.)
"Nous ne sommes pas allez plus loin que le scénariste" nuance-t-elle. "Il sont très enthousiastes sur ce projet. Ils m'ont demandé ' Et si nous sortions les films un peu comme vous sortez les livres, en les alternant, que pensez-vous de ça?' et moi de leur répondre 'si vous pensez que ça va marcher... Vous connaissez plus de choses sur les films que moi!' ça serait vraiment intéressant. Je ne sais pas, s'ils en sortaient par exemple, un au printemps et un à l'automne, ou autre..."

Source FabLife

Je ne sais pas vous, mais c'est la nouvelle qui me réjouit le plus depuis fort, fort longtemps!! Il va falloir surveiller ça de près!
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire